Pourquoi ?

 Quand j’ai crée ce blog, ce qui est comparé à d’autres, est très très récent, j’ai choisi de l’appeler "des points et des lettres" parce que je voulais y consacrer mes deux plus grandes passions : la broderie (donc tous les points de broderie, pas que le point de croix, même si c’est celui que je préfère) et la littérature.

 Or il est vrai que je ne mets que des post de broderie, depuis qu’il est né (et même pas beaucoup).

Je parle aujourd’hui donc, des lettres.

 Mon travail me porte à faire 3h environs de transports en commun, tous les jours, parfois plus, parfois un tout petit peu moins. Je ne m’en plein pas, car c’est le seul moment de la journée que je peux consacrer à la lecture.  Ça concilie le sommeil, j’ai donc bien sûr un livre de chevet à côté de mon lit. Qui n’est pas forcément celui que je lis dans la journée.

 Ces jours-ci, mon livre de chevet est : Le bonheur d ‘être soi de Moussa NABATI, psychiatre et docteur en psychologie de l’Université de Paris. Ce livre a fait l’objet d’un Prix Psychologies en 2007, et on comprend bien pourquoi en le lisant. On a tous l’impression, à un moment ou un autre, au fil des pages, que c’est de nous dont il parle. Ecrit avec un langage clair, facile à comprendre, même si on a pas forcément fait des hautes études en psychologie, c’est un moyen de faire réfléchir sur ce qu’on est, ce qu’on veut être ou devenir.

 Depuis pas mal de temps ce sont des choses qui me font réfléchir moi ! Qui suis-je ? Où vais-je ? Quel est le but de ma vie ? Ce serait trop beau que de vous dire que j’ai les réponses à toutes les questions que je me pose. En faite, plus j’y réfléchis, plus je lis des documents qui me font me poser sur un tel ou tel autre argument, plus je suis perdue. J’ai encore plus de question après une lecture de ce genre qu’avant, ce qui me porte, naturellement, à chercher d’autres lectures qui pourraient répondre aux nouvelles questions…et de fil en aiguille (pas mal du tout pour ce blog comme jeu de mots) je me retrouve à lire encore autre chose qui me fais chercher d’autres livres….et ainsi de suite. Ma soif de connaissance n’est pas prête d’être éteinte.

 A la semaine prochaine pour savoir quels sont (car il n’y en a pas qu’un) les livres qui m’accompagnent dans mon turbulent parcours pour aller et revenir du travail.